La Maison de la Photographie et des Matières Plastiques
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Les artistes > Béatrice Ropers > un travail en préparation
A la une
Agenda
Expositions
Année 2003
Année 2004
Images à la une
Les artistes
Béatrice Ropers
Bernard Toselli
Cyril Delacour
Jean-Luc Mège
Jeanne Roux
Marie-Pierre Vincent
Olivier Crouzet
Philippe Hervouet
Sylvie Bernard
Les cahiers d’images
Les fondateurs
Bruno Clémentin
Marie-Pierre Vincent
Philippe Durand
Livres
Qui sommes-nous
un travail en préparation
Béatrice Ropers
dimanche 12 mars 2006


La photographie est pour moi, une pratique et un art qui interrogent le temps, entre l’éphémère et l’éternité qui s’y entremêlent. Ce travail, sur la vieillesse, est un thème que j’ai abordé depuis déjà plusieurs années. Fragmenté dans le temps, aménagé par des poses pour souffler (se protéger ?), un peu semblable à ces mémoires qui gambadent entre hier et aujourd’hui.

La vieillesse est rude.

Elle nous renvoie à notre statut de mortel, de passager du temps. Comment rencontrer ce à quoi chacun voudrait bien tourner le dos pour mieux ignorer, ne pas voir ni surtout penser ce possible à venir...

Le paradoxe est là : la société se préoccupe des personnes âgées (dit-on à l’inverse « personnes jeunes » ?), en parle beaucoup, mais pour autant veut-on les voir ? La préoccupation manifeste n’a-t-elle pas pour revers la mise à l’écart ?

De fait, les vieillards me semblent à la fois incontournables et souvent laissés pour compte.

Images en noir et blanc, peut-être parce que ces couleurs-là savent mieux s’accorder à la mémoire, à l’intimité, au temps qui passe. Il va s’agir en quelque sorte de traiter d’un problème de société, de m’y confronter, pour tenter de situer mes images entre vieillesse idéalisée (dynamique, aisée financièrement) et ce qu’elle renvoie à l’opposé et stigmatise : décrépitude, déchéance, etc.. Ce qui m’importe, ce sont les émotions qui vont traverser ces images, décalées d’une réalité parfois dégradante, pour laisser filtrer une forme de poésie et de noblesse.

Pour qu’on puisse regarder les vieux autrement.



Répondre à cet article

> un travail en préparation
13 octobre 2007

ses photos ont attirées mon attention travaillant en auxiliaire de vie sociale tous les jours auprès de personnes agées souvent laissées pour compte j’attends la suite avec impatience .beau travaille de début

Répondre à ce message

> un travail en préparation
22 juillet 2007, par LOLI
LA VIE

A l’ère du jeunisme, de la culture du paraître, j’aime voir ces photographies.

Elles posent l’inexorable passage du temps et la seule réalité de l’existence :la vie accompagnée de la mort.

Entre les deux, un espace temps, notre VIE qu’il s’agit de remplir au mieux.

Répondre à ce message

> un travail en préparation
11 juillet 2007

Des mains qui en disent long...

Répondre à ce message

> un travail en préparation
10 octobre 2006

Deux photos de mains ont été suffisantes pour attirer mon attention. Je passe juste pour dire que j’aime et que j’ai hâte d’en voir plus...

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Béatrice Ropers : "Mes voisins habitent à la campagne, moi aussi, ça tombe bien"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil